YOUSSOU NDOUR

La légende vivante.

Sa musique sonne et résonne comme un bréviaire dans le champ musical sénégalais. Il en est indéniablement le roi ! Le mbalax a même fini par porter l’identité. Il l’a créé, l’a façonné, l’a moulé, l’a authentifié pour le présenter comme un délice et le breveter au concert artistique de l’univers. Son attribut de star planétaire n’est aucunement exagéré.

Artiste africain du siècle, Disque d’Or, Grammy Awards, Docteur honoris Causa, le Roi du Mbalax se présente désormais par ses rythmes sacrés et consacrés.

Le monde de la musique est à ses pieds, et celui des affaires lui offre grâcieusement ses bras. Youssou Madjiguene, digne descendant de Ciré et de Marie SENE, est une référence africaine. Passé le monument de la musique, passé l’orfèvre des sonorités et des cantiques puisées de ses majestueuses racines de Gawlo.

Sa plume inspire. Sa musique envoûte. Sa voix perce et berce. L’auteur compositeur mue les mesures en mélodies. Il leur donne vie.

7 Seconds, Badou, Wommat, Kirikou et Jokko sont une partie de son immense discographie. Et ces seuls cinq pouvaient simplement suffir à s’approprier le trône. La « Youmania » est juste magnifique.

Youssou NDOUR, c’est aussi la spiritualité. Une imagination puissante et débordante à l’image de l’opus mondial « Allah ». Citons également son titre dédié à Serigne Fallou, dont le clip réalisé par GELONGAL, montre à travers la transition des fresques, la grandeur du saint homme.

Pour cette fin d’année 2018, la Bibliothèque ambulante a servi « RESPECT ». Un bijou dans lequel il rend hommage, dans un des 6 titres, à son Habib Faye. Habib Faye, ce frère perdu a qui on devait nombre des magiques symphonies du Super Etoile.

Comme les dizaines qui précédent, l’album Respect séduit, berce, conte, instruit, hypnotyse, électrise, émeut et force le respect. « RESPECT You, « .

Plus d'articles
Biaicha en interview (2STV)